19 – 1789 : Quelques doléances autour de Vic

Le 17 avril 1795, le gouvernement révolutionnaire a vécu. Après Thermidor, la dissolution de la Garde nationale est prononcée, des certificats de civisme sont donnés aux anciens suspects. L’assignat s’effondre. Le 19 juin 1795, a lieu la réouverture de l’église Saint-Martin. En novembre, les municipalités sont supprimées et remplacées par des municipalités de canton. C’est […]

Trésors Baroques à Tarbes & Lourdes

Après une riche investigation du bestiaire baroque des Hautes-Pyrénées dans nos églises, voici une somptueuse présentation de l’Art baroque par deux auteurs historiens de l’art religieux dans notre patrimoine régional (1). Les éditions Jour des Arts ont eu l’excellente idée de compléter et soutenir leur remarquable recherche historique par les photographies de Michel Dieuzaide qui […]

17 – 1789 : Un jeune noble guillotiné

Joseph Augustin La Salle de Harader, jeune noble, n’émigra pas malgré l’orage révolutionnaire. Sur la liste des émigrés dressée par la municipalité de Vic-Bigorre, en octobre 1792, il est porté émigré. En réalité, il se cachait. Pujo de Nouilhan, son beau-frère, remit, le 3 janvier 1793, des certificats de résidence signés par les municipalités d’Itxassou, […]

15 – 1789 : Les événements se bousculent

Malgré le discours protestataire  du maire Dominique Lalanne, du 26 décembre 1788, et des doléances écrites du 27 mars 1789, en l’église Saint-Martin, les 4 députés bourgeois Carrère, Dupont, Fourcade et Lalanne auraient emporté des regrets vers le chef-lieu bigourdan s’ils avaient eu la prescience des événements à venir. En 1789, il faut se débarrasser […]